Le dimanche 30 août, la paroisse faisait ses adieux à Laurette, Bernard et Laurent Vagneux. Cette messe d'action de grâces fut l'occasion de rappeler leurs engagements en Église. Ils sont arrivés à Caudan en novembre 1973. Les abbés Corvec et Tristan débutaient leur ministère chez nous. Nous sortions de Vatican II dont les premières mesures venaient de prendre effet avec, en particulier, la participation active des laïcs. C'est à ces deux prêtres que nous devons la création des différents mouvements et services actuels. Certains ont d'ailleurs depuis disparu.

20200830 114453

Du fait de sa profession, Bernard était souvent absent de Caudan et même de France, mais Laurette trouva rapidement sa place :

  • Tout d'abord dans la catéchèse qui en raison du grand nombre de jeunes devait se faire à domicile. Elle prit en charge les plus petits puis les plus grands, profession de foi, confirmation.
  • Au Conseil paroissial en qualité de responsable et d'animatrice.
  •  Pareillement, en équipes liturgiques.
  • En chorale, en recherche de choristes, de chef de chœur, d'organiste, de programmes, autant de tâches pas toujours des plus faciles.
  • Au bulletin paroissial. De rédactrice occasionnelle, elle en prit la responsabilité ces deux dernières années.
  • Elle fut, du temps du recteur Jean Hazevis, animatrice du conseil paroissial qui regroupait un représentant de chaque mouvement et service.
  • Depuis le décès de Denise, elle remplissait les fonctions de sacristine, chargée de l'entretien du linge d'autel, des objets et ornements du culte, de la bonne tenue de la sacristie, du chœur de l'église, tâches exigeantes gérées par Laurette d'une manière optimale.
20200830 120632

Bernard l'aidait beaucoup, en particulier pour les tâches plus ingrates : nettoyage des parquets, encaustiquage des meubles, poubelles... Chaque année il s'occupait de la crèche de Noël, montage, démontage. « Entretien des espaces verts », ce mouvement d'Église a existé il y a quelques années. Bernard en avait la responsabilité, avec cette régularité, ce perfectionnisme, et cette minutie qu'on lui connaît. Lors des kermesses, pots, couscous, il était toujours présent, prêt à rendre service.

Laurent était employé communal, donc moins disponible que ses parents retraités. Mais chaque fois qu'on faisait appel à lui, on pouvait compter sur lui. Il aimait tellement apporter son aide, avec ses moyens, sa bonne volonté et son sourire.

Au cours de cette messe d'action de grâces le Père Sanctus souligna à maintes reprises et avec attention l'engagement, la notion et la qualité de service de cette famille, reconnaissance, remerciements, louange, joie…

Au revoir, bon vent !


logo-newsletterJe m'abonne à la newsletter de la paroisse

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Les informations ci-dessus sont confidentielles et ne seront pas divulguées en dehors de la paroisse.

Bulletin

Denier 2021 miniature2