Chapelles

Chapelle du Nelhouët

Chapelle du Trescouet

Le Pardon et la Fête du Nelhouët 2011 : Le grand rendez-vous annuel des Amis de la chapelle Notre Dame de Vérité

  • Une association fondée en 1972

Il y aura 40 ans en 2012, le 4 septembre, que se réunissait, à l’initiative de Mme et M. BRANTHOMME, le premier conseil d’administration.

Ce dimanche 28 août, les anciens et l’actuel président Robert LE PADELLEC, les membres du conseil et les bénévoles ont tenu à rendre hommage à ces précurseurs dont l’Abbé Louis LE CORVEC et M. Eugène HARNOIS, décédés l’un et l’autre au mois de juillet dernier, faisaient partie.

Ils aimaient prier et chanter Marie en breton, célébrer toujours avec joie les fêtes qui lui sont dédiées et en particulier les pardons ; ils ont su nous transmettre le sens de la présence d’un lieu saint au cœur d’un village.

  • Une association qui honore et aime prier Notre Dame de Vérité

Nelhouet1De retour des JMJ de Madrid, c’est le Père Gaétan LUCAS, vicaire épiscopal, invité par le Père POSTIC qui nous a aidés à approfondir le message évangélique et à mieux comprendre les textes du jour en nous proposant en particulier une méditation autour de la croix.

« En ce jour et en ce lieu où nous célébrons Notre Dame, sous le vocable de Notre Dame de Vérité, mettons nous sous le regard de Dieu et à l’ombre de la Croix qui nous dit la vérité de la vie…

La croix des JMJ était au centre de cet évènement.

Elle nous révèle qui est l’homme.

« Qui veut me suivre, qu’il prenne sa croix. » L’amour de soi-même reste une caricature de l’amour.

Le seul amour digne de ce nom c’est celui qui se met au service de l’autre jusqu’à vouloir son bonheur. »

  • Une association au service du patrimoine

Chaque année en conseil d’administration, elle se fixe un objectif, retient un projet de restauration et, grâce aux bénéfices de la fête, met tout en œuvre pour le réaliser.

Son président Robert LE PADELLEC s’adressait ainsi aux personnes présentes près de la fontaine à l’issue de l’office religieux :

« Cette année, en ce jour de pardon, vous pouvez constater que l’association est fidèle aux engagements pris lors de sa création puisque nous venons de financer la restauration de cette fontaine qui, grâce aux travaux réalisés par l’entreprise THOUMELIN de Lochrist, a retrouvé tout son charme et son authenticité »

Cette fontaine de dévotion située en contrebas de la chapelle forme un arc en plein cintre, elle est datée du XVIIIème siècle et porte l’inscription NOTRE DAME VERITE MDCCLXV.

Nelhouet2 Nelhouet3
  • Une association qui aime donner vie à la chapelle et partager son enthousiasme

Le samedi 7 mai, dans le cadre des concerts de Printemps, deux ensembles vocaux : « Tempéraments » de Quéven et « Les Gédourien » nous ont proposé des œuvres de la Renaissance, des chants sacrés et des cantiques en langue bretonne. Les artistes le disent : ils aiment la vérité et apprécient la sérénité des lieux.

Ambiance plus sportive le dimanche 28 août ; au programme de la fête du Nelhouët, sur le terrain mis à disposition par Mme et M. BRANTHOMME, cascades équestres et animation par le groupe ARES de Moeslan sur Mer et jeux bretons pour les adultes et les plus jeunes.

Les cuisiniers du Nelhouët ont par ailleurs préparé 650 repas, au menu du midi le traditionnel rest er forn et le soir andouille chaude.

Depuis de nombreuses années, les musiques et les danses bretonnes sont à l’honneur : n’est-ce pas naturel à l‘occasion d’un pardon en Bretagne ? Sur scène trois groupes se sont succédés durant l’après midi pour le fest deiz et en soirée durant le fest noz : Duo Ton / Parfum de Folk / An Didoenn.

2012 : 40 ans de vie associative au service du patrimoine, nous nous donnons déjà rendez vous….

Le Pardon du Trescouët du 7 août 2011

Le dimanche 7 août, c’est sous un temps incertain qu’a débuté le pardon du Trescouët. Cette année, la cloche a sonné après plusieurs années de silence, pour appeler les fidèles au pardon.

Pardon_Trescoet_2011_1

Pardon_Trescoet_2011_2La chapelle, fleurie par des personnes du quartier, était pleine pour accueillir les fidèles venus en nombre participer à la messe animée par le Père Yves Boulot de Lorient assisté du Père Jo Postic, recteur de la paroisse. Le traditionnel gâteau breton a été distribué à la fin de la célébration et c’est avec ferveur que tous ont entonné les cantiques à la Vierge pour suivre en procession la statue de Marie portée par quatre femmes et jeunes filles du quartier.

Pendant ce temps, toute une équipe de bénévoles s’affairait sur le terrain pour préparer les « cuisses de poulet façon Trescouët » et place à la fête ! Malgré la pluie qui a quelque peu perturbé le déroulement des festivités, le public a pu assister au spectacle de danses orientales et participer au fest dé ainsi qu’au bal.

Une journée de rencontres et de convivialité que beaucoup aiment partager au cours de l’été.

« Chapelles, Art et Patrimoine »

Les deux chapelles de la paroisse, Notre-Dame de Vérité au Nelhouët et Notre-Dame des Neiges au Trescouët vont ouvrir leurs portes pendant trois semaines cet été.

Ce sera l'occasion de (re)découvrir la beauté et la richesse du patrimoine caudanais.

 

Chapelle du TrescouetChapelle du Trescouët

On pourra admirer, dans la chapelle du Trescouët, le Christ en Croix en bois polychrome du début XVème, qui vient juste d'être restauré.

La chapelle est très ancienne puisque la petite fenêtre sud de la nef est datée du Xllème siècle.

La dédicace à Notre-Dame des Neiges, se rattacherait à une légende selon laquelle le plan de l'église de Sainte-Marie-Majeure à Rome aurait été dessiné miraculeusement par une neige en plein été. Peut-être, mieux vaut y voir, Notre-Dame des Forces ; en langue bretonne an erc'h (la neige) et an nerc'h (la force) ayant une parenté phonétique. On disait aussi que l'eau de la fontaine avait le pouvoir de protéger contre toutes les maladies, et parfois même, de guérir... ce qui correspondrait à une certaine forme de force.

Dans la chapelle on pourra aussi découvrir une exposition des œuvres des résidents de l'Hôpital Charcot, ainsi que celles d'un peintre de la région.

 

Chapelle du NelhouëtChapelle du Nelhouët

La chapelle Notre-Dame de Vérité au Nelhouët date du XVIe siècle et possède une tribune datant de 1612, un Christ en Croix du XVllème et une statue de saint Cornéli du XVllème.

Saint Cornéli est le patron des bêtes à cornes et les paysans se rendaient nombreux aux pardons que le saint présidait, pour demander protection ou guérison de leur bétail. Les offrandes étaient abondantes et variées ; des veaux (Stival), du seigle (Lanvaudan), mais surtout de l'argent. Une étude des comptes de fabrique de Plonévez montre que, même au XVIllème siècle, les dons en espèces étaient estimés à presque les deux tiers du total et que les offrandes le jour du pardon représentaient 90% des recettes de l'année...

Le placître s'embellit ; le comité de la chapelle a fait quelques plantations : des rhododendrons et des hortensias.

Pendant les trois semaines d'ouverture au public, la chapelle accueillera une exposition de bannières : les sept appartenant à la chapelle et d'autres venant de paroisses du Finistère. Elles seront accompagnées de panneaux expliquant l'évolution et les modes de la bannière, les sujets qui y sont les plus représentés, ainsi que des anecdotes qui se rattachent aux porteurs d'enseignes.

Ces deux chapelles font parties d'un circuit intitulé « Chapelles, Art et Patrimoine » qui intègre également deux chapelles de la paroisse de Cléguer (Notre-Dame de Bonne-Nouvelle au Bas-Pont-Scorff et Saint-Guénaël, avec aussi une exposition dans chacune d'elles).