15 septembre 2013 : Messe d'accueil du Père Jean-Louis

Jean_Louis_1BIENVENUE JEAN-LOUIS

« Je suis heureux de vous présenter ce matin le Père Jean-Louis Razafindrakoto 
qui nous vient de Madagascar, du diocèse d’Antsirabé ».

C’est par ces mots que le Vicaire épiscopal Gaëtan Lucas introduisit la messe d’accueil de notre nouveau chef de paroisse le dimanche 8 septembre. Auparavant, Monsieur le Maire Gérard Falquérho lui avait remis symboliquement sur le parvis, la clé de sa nouvelle église dont il devenait ainsi l’affectataire et en quelques mots lui avait présenté sa nouvelle commune.

En début de cérémonie, Jacques lui dressa un  bref portrait de son église et de sa nouvelle communauté dont il est devenu le cinquième responsable : il succède aux Abbés André Lancelot, Louis Le Corvec, Jean Hazevis et Jo Postic qui à eux quatre totalisent cinquante et une années de ministère.

Jean Louis fait partie des 1670 prêtres venus de l’étranger et mis à la disposition de l’Église de France. Il vient rejoindre les treize autres prêtres « Fidei Donum » en mission dans le diocèse de Vannes.

Les mots « Fidei Donum », qui signifient « don de la foi », sont les deux premiers mots d’une encyclique du Pape Pie XII qui, en 1957, invitait les diocèses riches en nombre de prêtres, à mettre à la disposition des diocèses les plus pauvres quelques prêtres pour une expérience pastorale et pour un temps donné.

IMG_6688La présence de Jean-Louis atteste donc de la solidarité entre Églises. C’est dans cet esprit que notre paroisse se doit de l’accueillir ; il nous arrive pour une période de trois ans renouvelable selon un contrat établi entre les évêques de Vannes et d’Antsirabé. Jean-Louis est administrateur de sa paroisse.

Dans son homélie, le Père Lucas soulignait que « deux cultures différentes, deux Églises se rejoignent. Il n’est jamais facile de vivre des changements. Mais quand nous savons nous ouvrir les uns aux autres, prendre le temps de nous accueillir, de nous connaître, de nous laisser interroger et nous laisser bousculer, nous pouvons mesurer les richesses reçues des uns et des autres. Il vous faudra vous apprivoiser » nous dit-il, « prendre le temps de dialoguer, de marcher au rythme de chacun… merci de l’accueillir tel qu’il est comme un frère qui vient à vous ».

Et il terminait en remerciant Jean-Louis d’avoir accepté cette mission et « à vous tous ensemble bonne route avec votre nouveau pasteur ».

31 août 2013 : Messe de départ du Père Jo Postic

14 ANNÉES AU COURS DESQUELLES IL A CREUSÉ SON SILLON

Comme l’a si bien dit Jacques Pencréac’h au cours du discours prononcé lors du vin d’honneur, le Père Jo Postic, poursuivant l’œuvre de son prédécesseur, Jean Hazevis, a continué à creuser le sillon sur un terrain tantôt souple, tantôt accidenté, tantôt semé d’obstacles qu’il a fallu parfois contourner.

SAM_0396

Avec tous les risques inhérents à cet exercice, je me propose de faire la synthèse des différentes interventions prononcées ce samedi 31 août lors de la dernière messe du Père Jo. Celle de Marie-Pierre Le Cheviller au nom du Conseil Paroissial, de Jean Guihur en sa qualité de coordonnateur des équipes paroissiales, de Jacques Pencréac’h au nom de tous les paroissiens.

Tous, sous des formes sans doute différentes, ont tenu à souligner ce qui a marqué le ministère de notre recteur au cours de ces 14 années. D’abord son souci constant de donner plus de place aux laïcs par le jeu des délégations qui ont eu parfois le don, sinon d’excéder, du moins d’étonner un certain nombre de fidèles. Persuadé que se joue là un nouveau visage de l’Église de demain, contre vents et marées, il a tenu bon. Malgré les transformations qui au cours de ces dernières années ont modelé le Monde et l’Église, malgré notamment la diminution du nombre de croyants, le Père Jo  n’a cessé de souligner l’espérance qui doit nous soutenir et nous faire avancer. Enfin, tous les intervenants ont mis l’accent sur son attention constante, particulièrement à travers ses homélies, pour les plus démunis, ainsi que la priorité donnée aux jeunes afin qu’ils se sentent accueillis dans une Église dans laquelle ils doivent trouver toute leur place.

SAM_0439Pour ces témoignages de reconnaissance et pour les cadeaux qui lui ont été remis, le Père Jo s’est à son tour exprimé pour dire à tous un grand merci. Merci à tous ceux qui « se sont attelés avec lui à la construction d’une Église à l’écoute des hommes et des femmes de ce temps ». Merci à tous les paroissiens qui pendant 14 années ont cheminé avec lui et lui ont permis, pour reprendre ses propres termes, de grandir dans ses convictions et dans sa foi.

Monsieur le Maire pour sa part se félicitait des excellentes relations entretenues avec le Père Jo, notamment dans le cadre des échanges nécessités par l’entretien et la rénovation de l’église. Il n’a pas manqué de le remercier pour cette coopération fructueuse.

Une page se tourne pour notre paroisse, un prêtre s’en va, un autre arrive, mais ce dont il faut toujours se rappeler comme le disait la porte-parole du conseil paroissial : « c’est bien le Christ qui nous convoque et nous réunit ».

BON VENT PÈRE JO ET MERCI !