Ça s’est passé dans la paroisse

17 septembre 2019 : Pèlerinage des personnes âgées en établissement à Sainte-Anne d’Auray

SAM 0747« On se croirait à Lourdes ». C'est par ces mots que le Père Maurey, curé de la basilique de Sainte-Anne d’Auray débuta la cérémonie religieuse consacrée aux résidents des EHPAD et établissements de santé du Morbihan le 17 septembre dernier. En effet, la nef centrale de la basilique avait été vidée de tous ses bancs pour pouvoir accueillir les personnes en fauteuil roulant, ils étaient près de 150. Les moins handicapées et leurs accompagnateurs avaient trouvé place sur les bas-côtés. De Caudan, 16 pensionnaires de nos établissements avaient fait le déplacement, aidés par les animateurs et quelques bénévoles du Service Évangélique des Malades de notre paroisse et du Père Sanctus qui concélébra la messe avec Mgr Centène.

Dans son homélie, ce dernier, en se référant aux lectures, nous rappela que la Bible considérait la longévité comme une bénédiction de Dieu. De nos jours, avec les progrès de la médecine et de la science, cette longévité est plutôt considérée comme source d'action de grâce. Les anciens ont pour eux une expérience de vie et une sagesse dans lesquelles les jeunes peuvent puiser à volonté. Mais ils font aussi l'expérience de la fragilité, du besoin d’aide, expérience difficile à vivre et à accepter. Si autrefois ils aidaient leurs proches aux menues tâches de la vie quotidienne, ajuster une ceinture par exemple, aujourd’hui les rôles sont inversés : dure réalité de la vie.

Remercions Dieu pour toutes celles et ceux qui rendent les fins de vie plus faciles : le personnel des maisons de retraite ou de santé, le corps médical, le Service Évangélique des paroisses, et tous ces anonymes qui apportent leur aide si modeste soit-elle. « Les personnes âgées, nous fit remarquer Mgr Centène, se plaignent parfois de n'avoir plus de rôle à jouer dans notre société. Au contraire leur dit-il, votre prière a du prix aux yeux de Dieu : priez pour la paix, pour l’Église, pour vos proches et que Sainte-Anne vous accompagne et vous soutienne ».

SAM 0751À l'issue de la messe, tous les participants se sont retrouvés autour de la table pour un repas partagé. Magnifique et bénéfique journée où ces personnes ont pu en rencontrer d'autres dans une même situation de fragilité, nouer des contacts, ou tout simplement converser, moments devenus si rares dans le confinement qu'elles ont l'habitude de connaître.

« Sainte Anne, (…)
dans mes faiblesses soyez ma force ; (…)
dans ma nuit, soyez mon étoile.
Mère de la très Sainte Vierge Marie, priez pour nous (…) ».
(Extrait de la prière du 8ème jour de la Neuvaine à Ste Anne)

10 février 2019 : Le dimanche de la santé

« Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Église,
et qu’ils prient pour lui en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ;
la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ».
(Jacques 5, 14-15)

10 février 2019 - dimanche de la santé. Le dimanche de la santé fut institué en 1945 par l'abbé Hubert Renard et depuis cette date, il est régulièrement célébré chaque année, en février, par l’Église Catholique. Notre paroisse n'a pas failli à cette tradition et a pris l'habitude de conférer, tous les deux ans, en ce dimanche, le sacrement des malades aux personnes volontaires pour le recevoir. Cette année ils furent au nombre de dix-neuf, venus de nos trois EHPAD de la commune, Anne de Bretagne, Le Belvédère et Ti Aïeul, et autres paroissiens. Toutes ces personnes paraissaient enchantées à la fin de l'office célébré devant une belle assistance : « Je ne regrette pas d'être venue », « Je suis sûr que le Seigneur m'a donné des forces pour continuer, et j'espère bien y revenir dans deux ans »... et autres réflexions de même nature. Notons que la direction de ces trois établissements a eu la gentillesse de mettre des moyens de transport et un accompagnement à la disposition de ses résidents.

SAM 0643

Foi et espérance, deux thèmes largement commentés par le Père Sanctus lors de son homélie : l'apôtre Pierre est déçu, fatigué, découragé après avoir passé une nuit à pêcher, sans prendre un seul poisson. Il a accosté. Jésus est là tout proche, au bord du lac. Il monte dans la barque de Pierre, qui accepte de le recevoir. « Avance au large et jette les filets » lui dit Jésus. Pierre l'écoute, il ne se révolte pas, il a confiance et se trouve récompensé car « la quantité de poissons était si grande que les filets allaient se déchirer ». « Nous aussi, malgré nos difficultés, nos souffrances, nos handicaps, ayons confiance au Seigneur ; proche des malades, Il vient nous réconforter, partager notre peine, nous réconforter. Ouvrons-lui notre porte, laissons-le monter dans notre barque ». Le Père Sanctus termina en nous rappelant que « c'est maintenant à nous de devenir des pêcheurs d'hommes par notre bienveillance, nos visites, nos façons toutes simples d'être missionnaires ».

901838 5

Le thème de cette année, choisi par la conférence des Évêques de France était « Témoin d'une Bonne Nouvelle ». De quelle nouvelle sommes-nous donc porteurs auprès des personnes hospitalisées, handicapées, des malades que nous visitons, auprès des familles, des soignants, des aidants ? Il s'agit simplement et modestement d'être des témoins. Le Christ nous demande la confiance et nous invite à devenir à notre tour, tels que nous sommes, des témoins de cette Bonne Nouvelle qui guérit, qui libère, présence fraternelle près de nos frères.

« Reste avec nous, Seigneur, car le soir approche et déjà le jour baisse ». (Luc 24, 29)

11 février 2018 : Dimanche de la santé

« Montre-moi ton visage », c'est le thème choisi cette année par l’Église à l'occasion du dimanche de la santé que nous avons spécialement marqué ce 11 février durant notre messe dominicale. Une quinzaine de résidents de nos EHPAD y assistaient, tout heureux d'être là, de vivre ce moment de partage, d'être entouré : leur visage à lui seul parlait plus que les mots. Un grand merci à la direction et au personnel accompagnant de ces établissements qui ont mis chacun un minibus à la disposition de leurs résidents.

SAM 0541

Dans son homélie, le Père Sanctus nous invita à nous interroger sur notre comportement par rapport à la souffrance, dans notre entourage, notre famille, notre paroisse, souffrance inhérente à notre condition humaine : souffrance physique, souffrance morale. Dans les hôpitaux, maisons de retraite, les personnes malades, âgées, sont souvent isolées. C'est à nous d'aller à leur rencontre pour rompre cet isolement et leur apporter un moment de bonheur. Dans l'évangile du jour, Jésus, saisi de compassion, vient au secours du lépreux. Soyons, nous aussi, ses témoins.

Dans un certain nombre de paroisses, ce dimanche de la santé est l'occasion d'envoyer en mission ou de bénir les équipes de Service paroissial de Visites. C'est une belle initiative car, d'une part, être envoyé en Mission n'est jamais anodin et d'autre part, cela rend visibles les équipes. Notre équipe locale est au service de tous. Les personnes qui désirent être visitées peuvent s'adresser (elles-mêmes ou un de leurs proches) au presbytère ou directement à un des membres de l'équipe.

P2113841

À la fin de la cérémonie, le Père Sanctus s'adressa à eux : « Mettez-vous à l'écoute de la Parole de Dieu et donnez la parole à ceux que vous rencontrerez. Enracinez-vous chacun et en équipe toujours davantage dans une relation vivante au Christ. Ayez toujours le souci d'aller à la rencontre des plus fragiles sans projet préconçu, pour vous émerveiller de ce que le Christ fait en eux et pour être auprès d'eux, les humbles témoins de sa présence, de sa douceur, de sa tendresse. Cette mission vous est confiée et je vous demande de la vivre en lien avec la paroisse ».

« Montre-nous ton visage »… il nous reste à regarder autour de nous
et à « envisager » nos frères et sœurs, tâche de toute une vie.