Ça s’est passé dans la paroisse

18 janvier 2020 : En marche vers la Confirmation

Le samedi 18 janvier, les 9 jeunes de Caudan et 7 de Lanester se préparant à la Confirmation se sont réunis au Grand Chêne à Caudan pour cette nouvelle aventure, pour prendre le temps de se préparer à ce sacrement, tous motivés, avec le plaisir de se retrouver.

  • Prendre le temps et s’arrêter pour regarder sa vie ?... Exercice inhabituel dans nos existences souvent trépidantes, débordantes d’activités, avec écrans et sons qui défilent à toute vitesse. Nous avons de la difficulté à faire silence, à nous retrouver avec nous-mêmes.
    Ce temps fort nous permet de nous écouter mutuellement, d’entendre la parole de chacun et de vivre une belle journée. 
  • Faire silence pour entendre : Comment alors entendre la voix de Dieu qui se communique et se révèle à la manière d’un souffle, d’une brise ? Tu entends sa voix ? Comment y prêter attention dans le brouhaha de nos occupations ? La préparation nous aide à nous poser les bonnes questions. Pourquoi suis-je là ?
  • Remonter à la source par la pensée et le cœur ! Dans cette expérience de quelques années, tes parents ont désiré que ta vie soit habitée par l’amour de Dieu : tu as été baptisé, à ta naissance ou plus tard ! Des étapes ont jalonné cette vie de chrétien : Première communion, sacrement de la Réconciliation, Profession de foi. Étapes vécues avec plaisir dans un groupe avec copains, copines et animateurs. Et notre dernière étape : la Confirmation.
  • C’est le temps : La démarche de préparation à la Confirmation nous fait grandir dans notre foi. C’est le temps d’envisager comment vivre notre foi aujourd’hui et demain. C’est le temps d’accueillir le souffle de l’Esprit.
    Se préparer à la Confirmation, c’est se rendre disponible à l’action de l’Esprit-Saint qui est le souffle de vie que nous donne Dieu. C’est apprendre à « respirer » comme le Christ, c’est-à-dire se laisser régénérer par l’Amour de Dieu à chaque instant de la vie.
  • Une prière qui ne manque pas d’air : La prière, c’est comme une inspiration, longue, profonde, où je me laisse envahir par le souffle de Dieu.
P1060340

Prières des jeunes :

  • Merci Seigneur pour cette merveilleuse journée et pour les personnes que j’ai rencontrées.
  • Merci Seigneur pour toutes les choses que tu nous donnes et toutes les journées passées ensemble.
  • Merci Seigneur pour cette superbe journée pleine de bonne humeur.
  • Merci Seigneur d’avoir permis que mes problèmes familiaux cessent pendant un moment.

Un grand merci aux accompagnateurs de prendre du temps pour la préparation de nos jeunes.

11 janvier 2020 : Temps fort des CE : la Bible

P1060339

Le samedi 11 janvier, les enfants de CE1 et CE2 se sont retrouvés au presbytère de 14h à 16h.

Beaucoup de questions :

  • Lire la Bible, à quoi ça sert ?
  • Des textes qu’on ne comprend pas.
  • Des paroles qui ne laissent pas de trace ?
  • Et pourtant, on dit que c’est Dieu qui parle ?
  • La liturgie de la parole nous fait entendre des phrases, comprendre des gestes…

La Bible n’est pas un livre comme les autres : à chaque page, nous rencontrons l’expérience d’hommes et de femmes qui ont vécu une histoire passionnante. Ils ont compris quelque chose d’essentiel : Dieu est présent dans leur vie. Sa Sagesse, sa Parole, son Esprit les accompagnent, y compris au milieu des épreuves.

Dans les évangiles, Jésus lui-même agit et parle sous l’action de l’Esprit-Saint qui l’unit à son Père : les relations du Père, du Fils et de l’Esprit sont pour nous un modèle de Vie et d’Amour.

Aujourd’hui, quand nous lisons la Bible, seul, en petit groupe ou dans l’assemblée du dimanche, ce n’est pas comme si nous lisions le journal ! Elle n’est pas facile à comprendre. Lire la Bible, c’est l’interpréter, chercher à comprendre sa vérité pour aujourd’hui ou, pour dire autrement, l’actualiser. Il est bon de lire la Bible personnellement mais on risque de mal la comprendre. En la lisant en groupe, à tous âges, elle nous fait découvrir des trésors.

En tout cela, soyons-en persuadés, l’Esprit-Saint agit. Il continue de souffler dans l’Église afin que la Parole de Dieu nous oriente sur les chemins de la vie.

À travers des ateliers, les enfants vont découvrir la Bible adaptée à leur âge et se mettre en route vers la première communion.

Mots d’enfants :

  • Nous aimons venir au presbytère pour retrouver nos copains et copines et surtout découvrir de nouvelles choses.
  • Nos temps forts passent trop vite, on aime bien échanger dans nos groupes.
  • On aime prendre du temps dans notre coin prière.

11 janvier 2020 : Chemin vers la Profession de foi

Le samedi 11 janvier, les jeunes se préparant à la Profession de foi se sont retrouvés au presbytère de 9h à 12h.

La Profession de foi :
Les chrétiens font corps ensemble grâce à leur baptême, grâce au pain partagé, mais aussi grâce à la même foi proclamée. Avant de recevoir le baptême, on professe la foi de l’Église. Avant d’offrir le pain et le vin sur l’autel, les chrétiens professent d’une même voix la foi reçue des apôtres. La préparation à la Profession de foi est une chance pour découvrir plus profondément l’essentiel de la foi, pour la proclamer de tout son cœur devant la communauté chrétienne, et pour en vivre quotidiennement.

La Profession de foi a une triple signification :

  • Croire Dieu : J’affirme et je crois que ce qu’il a révélé de lui-même est vrai car il est la Vérité.
  • Croire à Dieu : J’affirme et je crois que tous les dogmes de foi sont vrais : Il est tout puissant, Il est créateur, Il est sauveur.
  • Croire en Dieu : J’affirme et je crois que Dieu m’aime, que Jésus-Christ a livré sa vie pour moi et que je peux et dois mettre toute ma vie entre ses mains.

Lien entre Profession de foi et sacrements du Baptême, de l’Eucharistie et de la Confirmation :

  • La Profession de foi est intimement liée aux trois sacrements de l’initiation chrétienne.
  • La Profession de foi est le moment de l’expression personnelle de la foi de son baptême.
  • La Profession de foi est dite au cours de la célébration de l’Eucharistie dominicale en communion avec toute la communauté.

Plusieurs étapes sont proposées :

  1. Être chrétien : les sacrements d’initiation chrétienne.
  2. Acte de croire : le Credo. S’engager à la suite du Christ.
  3. La réconciliation : le pardon de Dieu.
  4. Être témoin et annoncer l’évangile.
P1060334

Prières des jeunes :

  • Merci Seigneur pour chaque instant vécu, pour les rencontres, une parole donnée ou reçue.
  • Je reconnais ta présence près de moi dans ce que tu m’as donné de vivre.
  • Par ton Esprit, c’est Toi qui agis. Tel moment de ma journée, telle parole sont pour moi des signes de ta présence.
  • Merci Seigneur pour ses bons moments lors de nos temps forts.

14 décembre 2019 : Vivre l’Avent

C’est avec une grande joie que le samedi 14 décembre, les jeunes « Profession de Foi » se sont retrouvés de 9h à 12 h et les enfants de CM1 et CM2 de 14h à 17h au presbytère.

Ce temps fort nous a permis de préparer notre cœur à accueillir l’autre, un temps pour laisser une place à chacun de nous. Un temps pour s’ouvrir car beaucoup de jeunes et d’enfants ont besoin de partager leurs doutes, leurs émotions et surtout vivre un moment fort ensemble.

L’Avent :

Le mot « Avent » signifie la venue de l’avènement.

Le temps de l’Avent (les 4 temps de l’Avent) désigne les semaines qui précèdent Noël jusqu’à la veille de Noël. Pendant cette période, nous nous souvenons de Jésus sur terre et de sa présence à nos côtés encore aujourd’hui.

Jésus nous invite toujours à naître à la vie de lumière de Dieu. Il nous encourage à ouvrir nos cœurs pour accueillir pleinement l’Esprit Saint.

Le temps de l’Avent est un temps d’attente, d’espérance, de méditation, de prière, mais surtout un temps de conversion, de préparation, d’attention, d’accueil à celui qui vient…

Durant le temps de l’Avent, les lectures des dimanches nous invitent à veiller, à nous convertir… Elles nous aident à préparer nos cœurs, à faire de la place en nous pour accueillir le Seigneur.

Entrer dans l’Avent, c’est se tenir prêt, être veilleur ; si Dieu vient frapper à notre porte, serons-nous prêts à l’accueillir ?

Entrer dans l’Avent, c’est avoir envie que Dieu vive dans le cœur de tous les hommes.

Pour terminer notre rencontre, nous sommes allés à l’église prier et contempler la crèche.

Prière :

Devant tant de beauté, nous pouvons avoir envie de te remercier,
Nous pouvons le faire en nous tenant simplement en silence devant Dieu.
Nous pouvons prier avec nos paroles et aussi avec nos actes.
Nous pouvons avoir envie de relever un peu nos manches pour nous mettre à travailler.
Mais comment se mettre au travail ? C’est bien difficile, nous le savons.
Parfois avant même d’avoir fait un geste, nous nous décourageons.
Surtout toujours se souvenir qu’il suffit d’un tout petit pas, d’un tout petit geste (un signe de la main), d’un tout petit sourire pour changer la vie de l’autre et y semer une graine de bonheur.

34

Merci à Estelle pour son aide, merci à nos enfants, à nos jeunes pour ce beau partage.
Avec vos mots, cette belle prière pour ce temps de l’Avent
Merci à l’équipe du Secours Catholique pour son accueil : chacun, chacune est reparti avec un présent.

23 novembre 2019 : Les aventuriers de la foi

Le samedi 23 novembre, les jeunes se préparant à la profession de foi se sont retrouvés au presbytère de 9h à 12h. Quelle belle aventure ! Mais pourquoi ce titre ?

L’âge de la profession de foi, c’est l’âge où les jeunes comprennent que la vie s’offre à eux avec ses enthousiasmes et ses doutes, ses élans et ses craintes. Ils commencent à comprendre que la vie est une grande aventure. Quelle place vont-ils donner à la foi ?

Pendant toute l’année, les jeunes vont découvrir que la foi, elle-même, est une véritable aventure qui demande de prendre des risques, de développer des qualités de courage, de fidélité, d’endurance, une aventure dans laquelle ils connaîtront de grandes joies, des journées pleines d’enthousiasme, mais une aventure parfois difficile avec des moments de doutes, de peur et de découragement.

P1060276

La foi est une aventure qui remplit une vie, une extraordinaire expérience spirituelle et fraternelle.

L’apôtre Pierre a été le premier à ne pas savoir jusqu’où cela le mènerait. Il a fait confiance à Jésus, il a appris à le connaître. Il a douté, il a eu peur, il l’a même renié. Puis le premier parmi les apôtres, il a pris des responsabilités, il a annoncé l’Évangile à la suite de Jésus, il a pris des risques et même mis sa vie en danger.

Les jeunes découvriront ensuite d’autres aventuriers de la foi, des hommes et des femmes qui ont fait des choix qui ont changé leur vie : Ste Thérèse de Lisieux, Mère Teresa, St François d’Assise…

Ils rencontreront aussi des témoins qu’ils pourront interroger afin de comprendre comment, pour ces hommes et ces femmes, la foi est importante, pleine de risques et de joies.

Prière des jeunes :

Seigneur Jésus, nous sommes réunis avec toi en ton nom.
Nous te confions notre année de catéchèse et chacun de nous.
Garde-nous dans ta paix et dans ton amour.
Nous te bénissons de nous avoir réunis et pour l’unité de notre groupe.
Nous te remercions pour les personnes qui nous accompagnent
Et pour tout ce que tu nous feras découvrir.
Nous te prions aussi pour nos familles, nos amis.
Nous voulons ouvrir notre cœur, car nous t’aimons, Seigneur Jésus.

23 novembre 2019 : Baptisés et envoyés

Le samedi 23 novembre, les enfants de CE1, CE2, CM1 et CM2 se sont réunis au presbytère, de 14h à 17h. C’est avec une grande joie que les enfants ont pu se retrouver pour partager dans leurs groupes et accueillir les nouveaux.

Primaires9

La mission universelle de l’Église
Par le baptême, nous devenons chrétiens, enfants de Dieu et nous sommes tous frères !
Dans la Bible, Jésus nous donne notre mission de baptisé avant de retourner vers son Père : annoncer l’Évangile, baptiser, transmettre et vivre ses commandements.
Depuis le début de l’Église, les chrétiens apprennent à mieux se connaître, à aimer, à servir les autres et à prier ensemble et pour les autres.
Ainsi partager, servir, rencontrer et prier avec les enfants du monde, cela permet d’ouvrir son cœur et son esprit : c’est la mission des enfants missionnaires.

La Parole

  • Prendre la parole
    Parler, énoncer sa pensée, formuler des mots, ce n’est pas toujours facile, mais il existe différents moyens pour que la parole puisse s’exprimer.
    Permettre aux enfants d’expérimenter différentes prises de parole et de réaliser qu’ils ne sont pas neutres, avec leur animateur ils peuvent s’ouvrir et partager à travers mots ou dessins, un très beau temps de réflexion.
  • Parole de Jésus
    Jésus a pris la parole de différentes manières, face à différentes personnes, mais sa parole est toujours un appel à être transformé. 
    Permettre aux enfants de découvrir à travers les paroles du Christ, comment une parole peut nous faire grandir et nous transformer.
  • La force de la parole des enfants
    Permettre aux enfants de réaliser de beaux projets.
    Le livret « Pour la Mission » remis à chacun des enfants, leur a donné des ailes, ils ont réalisé un coin prière évolutive.
    Chacun partage ses idées, chacun prend la parole.
Primaires1
Primaires7

Un grand merci pour leur aide précieuse à Emmy, Estelle, Maëlle, Nanou et Stéphanie.
C’est une chance que nos jeunes poursuivent l’aventure.

Prière d’enfants :

Merci pour ce beau moment.
Merci de nous avoir réunis et de nous avoir fait rencontrer des nouveaux amis.
Merci à nos parents de nous accompagner pour nos temps forts.
Seigneur Jésus, je veux te suivre,
Je mets ma main dans ta main, mes pas dans tes pas, mon cœur dans ton cœur.

12 octobre 2019 : Baptisés et envoyés

Le samedi 12 octobre une centaine d’enfants ont répondu présents pour le temps fort diocésain à Josse-in. C’est par une belle journée que parents, enfants et accompagnateurs ont pu prendre du temps pour ce recueillement.

josselin 01

Notre-Dame du Roncier à Josselin :

Vers l’an 808, un cultivateur découvre une statue de la Vierge dans un buisson de ronces. Il la ramène chez lui, mais elle disparait ; il la retrouve au même endroit que la première fois, et ceci plusieurs jours de suite. Il rassemble alors sa famille pour un temps de prière. Sa fille qui était aveugle de naissance retrouve la vue. Il décide de bâtir une chapelle là où la statue voulait rester. Tout cela se sait très vite et les gens viennent prier. L’évêque de Saint Malo y autorise le culte et des personnes s’installent près de la chapelle.

josselin 15En 1738, 3 enfants de Camors souffrant d’épilepsie sont guéris. De nombreux miracles sont attribués à cette basilique (notamment la guérison d’aveugles et de paralytiques).

La statue de Notre-Dame du Roncier a été détruite pendant la Révolution, mais une nouvelle statue est sculptée en 1868. Les travaux de restauration ont montré que la chapelle de Notre-Dame du Roncier avait été construite aux alentours de l’an mille et qu’elle a été restaurée au 20ème siècle. Le chœur de l’église actuelle montre des vestiges de l’ancienne église.

Le pardon de Notre-Dame du Roncier est l’un des plus anciens pardons de Bretagne et il se déroule chaque année à la date du 8 septembre. Ce grand pardon débute la veille, le 7 septembre au soir avec une veillée à la basilique. Il se poursuit le 8 septembre à partir de 10h30 à la basilique. Une grande proces-sion est organisée à travers la ville avec les bannières des paroisses environnantes.

Un temps de prière à la fontaine :

Les enfants accompagnés d’adultes et en équipes (1 jeune portant un drapeau) ont pu se diriger vers la fontaine Notre-Dame du Roncier. Après un temps de prière, chaque enfant descendait pour se signer à la fontaine. Un moment fort où nous avons pu dire ensemble cette prière à Notre-Dame du Roncier :

Notre-Dame du Roncier, aux heures claires, comme aux heures de fatigue,
reste auprès de nous, comme une mère qui toujours apaise et encourage.
Nous te confions nos joies et nos peines, nos soucis et nos espoirs.
Aide-nous à devenir dans notre vie de chaque jour, de vrais témoins de ton fils.
Amen

Des ateliers :

  • Réalisation d’un diptyque (association de 2 images) : Notre dame de Roncier et Prière missionnaire.
josselin 36
  • Ateliers partage : Dessins ou messages pour le monde sur les cartes « frères et sœurs » de la catéchèse pour des personnes isolées, malades ou seules.
  • Atelier vidéo : Présentation de Marie-Pauline Jaricot, fondatrice de l'œuvre catholique de la Propagation de la foi, puis explication du chapelet missionnaire et du rosaire.
  • Atelier rencontre : Témoignages des Sœurs de la Charité de St Louis. « Tout est grand quand c'est l'amour qui le fait » disait Mère Saint-Louis, la fondatrice de la congrégation.

Après le moment convivial du déjeuner, nous sommes partis par équipes faire la visite de la basilique et la découverte des vitraux. Puis nous avons poursuivi avec un temps de célébration.

Pour clôturer cette belle journée, nous sommes repartis vers nos salles pour partager le goûter.

Mots d’enfants :

  • Merci Françoise de nous avoir fait partager cette superbe journée.
  • Une journée où j’ai pu faire des nouvelles rencontres en équipes.
  • Ce fut une ambiance joyeuse et chaleureuse.
  • J’ai adoré ma journée.
  • Très touché d’avoir pu participer à la célébration en chantant.
  • J’ai trouvé cette journée émouvante et intéressante.
  • Merci Françoise pour cette magnifique journée.

Mots d’adultes :

  • Merci beaucoup pour cette journée d’évasion, enrichissante.
  • Un lieu magnifique à découvrir.
  • Merci Françoise et à toute ton équipe pour ce grand moment de partage, d’écoute.
  • Félicitations pour ce beau travail.