Le 24 juin 2011, 23 caudanais(es) ont répondu à l'invitation de l'équipe locale du Secours Catholique pour un pèlerinage au site marial de Notre Dame de Toute Aide dans le village de Querrien en La Prénessaye. Certes le nombre incitait à quelque amertume mais, dès le départ en car, la bonne humeur et l'amitié ont  présidé au bon déroulement de la journée favorisé par un temps ensoleillé.

ND_de_Toute_Aide Arrivés vers 10h30 dans ce village qui est l'unique lieu en Bretagne où la Vierge est apparue nous avons participé à 11h à une messe célébrée par le Père Adrien COLLET, l'aumônier diocésain du Secours Catholique. Grâce à lui, je crois pouvoir affirmer que ce temps de prières, de recueillement et de foi fut un des temps forts de la journée. Il rassemblait un petit nombre de personnes avides de vivre  une célébration d'actions de grâce et de demandes secrètes sous le regard de Marie.

Nous avions alors la possibilité de nous rendre à la fontaine qui marque le lieu des apparitions. Dans le silence du vallon caché dans la verdure, combien ont ressenti quiétude et confiance en Celle qui, Mère du Sauveur, peut intercéder pour nous auprès de Celui qui peut apporter paix et consolation.

Retour vers la salle à manger proposée par des religieuses qui méritent nos remerciements tant leur accueil fut délicat. Le pique-nique fut un temps de convivialité et l'occasion de partager bonnes histoires et rires, de mieux se connaître.  Ce repas froid empreint de chaleur humaine constitue donc un second temps fort de notre pèlerinage.

L'après midi s'est ouverte par une rencontre dans la chapelle avec le Père recteur du centre nous exposant avec humour la fondation par St Gal d'un ermitage en ce lieu quelque peu isolé dans la forêt de Loudéac. Et à partir des vitraux, il déroulait l'histoire des apparitions miraculeuses de la Vierge le 15 août 1552 à Jeanne COURTEL, une jeune bergère sourde et muette, ainsi que la spiritualité qui sied à ce centre valorisé par Mgr Fruchaud, l'ancien évêque du diocèse. C'est à partir de cette intervention que nous nous sommes retrouvés pour un partage, une méditation menée par le Père Adrien ; les temps de silence et les interventions des uns et des autres poussent à croire que nous étions touchés par la certitude que Marie est aussi notre Mère et qu'elle est capable d'entendre nos appels si nous avons l'humilité de nous tourner vers elle.

Vers 17h nous sommes remontés dans le car pour entamer la partie culturelle de la sortie... Direction  Pontivy. Tandis que les unes bavardaient autour d'une "tasse de café" (à vérifier!), d'autres cheminaient du château des Rohan  vers la place napoléonienne du Martrais à travers le Pontivy moyenâgeux.  Occasions de bavarder et de tisser des liens d'amitié et d'estime.

A mon avis le temps fort de ce retour, grâce à l'amabilité du chauffeur, fut la découverte par un grand nombre de la chapelle St Nicodème et de sa fontaine triptyque en Pluméliau. Tous s'émerveillaient devant l'architecture de ces bâtiments gothiques du 16ème, en particulier devant l'imposant clocher de 48m de hauteur. Oui nos ancêtres étaient des hommes de foi, des artistes capables de créations défiant le manque de technologies et valorisant les capacités géniales de l'homme.

Que retenir de cette journée ? Ce pèlerinage a répondu à l'attente des participants puisqu'il alternait temps d'amitié, de spiritualité, de méditation et de découvertes culturelles. Il se voulait être une proposition adressée à tous pour clôturer une année de vie paroissiale ; là, il faut admettre que l'objectif n'a pas été atteint. Pourquoi ? Toujours est-il que les embrassades, les saluts et les sourires lorsque nous nous sommes séparés laissent deviner que les participants ont eu plaisir à réaliser cette sortie et qu'aucune déception n'entachait leur démarche de prendre part à un pèlerinage. Merci à vous tous.