Préambule

Une quarantaine de personnes étaient présentes à la réunion du 20 avril 2019 présidée par le Vicaire Général Ivan Brient, salle Glenmor.

Le père Ivan nous a donné un résumé de la situation à ce jour. Son intervention fut suivie d'échanges avec les paroissiens pendant une bonne heure.

La rencontre s'est terminée par le partage du verre de l'amitié.

 

Le PresbytèrePresbitere3

Réflexion sur la question de vendre ou de restaurer le bâtiment.

  • Est-il raisonnable de restaurer le presbytère dont les normes ne correspondent plus aux besoins actuels ?
  • A-t-on aujourd'hui besoin d'autant d'espaces, n'est-il pas plus raisonnable de partir sur un nouveau projet moins énergivore et présentant moins de frais de fonctionnement ?

 

Après la visite de l'économat de notre diocèse en 2018, les frais de restauration estimés à environ 200 000 € nous poussent à proposer un projet durable tourné vers l'avenir.

Il faut réussir à faire le deuil de ce bâtiment qui a joué un rôle important dans la vie des paroissiens caudanais : des moments de joie et de tristesse, d'échange et de réflexion.

Alors quelles solutions pouvons-nous apporter ? À ce jour il y en a trois :

  • Vendre et acheter ailleurs.
  • Vendre et construire ailleurs.
  • Vendre à un promoteur immobilier qui inclura un espace pour la paroisse et son prêtre au même endroit. Un tel projet a été réalisé à Saint Guen, il est considéré comme très réussi.

 

Période de transition en attendant la nouvelle construction

  • Pour le prêtre :
    Le père Ivan Brient a pu constater l'année passée le mauvais état du logement pour le prêtre dans le presbytère (humidité très prononcée, problèmes de canalisations, d'isolation…) et a pris la décision de louer provisoirement pour le Père Sanctus un appartement dans Caudan. Plus tard, la question se posera de savoir si le prêtre de Caudan continuera à résider à Caudan ou bien rejoindra-t-il ses confrères dans le presbytère récemment rénové à Lanester ?

  • Pour les utilisateurs du presbytère :
    Reste à choisir la solution transitoire concernant les locaux où pourront se retrouver les équipes et bénévoles de la paroisse, l'animatrice et le prêtre, et où nous pourrons accueillir les Caudanais demandeurs d'un service.
    Le Père Sanctus, le Conseil Économique et le G.A.P. étudieront les différentes possibilités qui s'offrent dans les locaux de l'église - possibilités d'aménagement ? Ou plutôt trouver des locaux existants en dehors de l'église voire des locaux éphémères.
    Ils travailleront aussi sur les besoins du nouveau bâtiment. Ensuite une réunion sera organisée à ce sujet avec les paroissiens.

 

La Paroisse et son presbytère

Caudan, une ville en plein mouvement avec sa dynamique de croissance - le nouveau quartier de Lenn Sec’h - attire des jeunes ménages. Avec la bonne coopération qui existe entre les écoles et la paroisse, nous pouvons prendre cette dynamique comme une chance pour attirer de nouveaux paroissiens.

L'image du futur presbytère doit donner envie aux nouveaux Caudanais de pousser la porte… car la paroisse de Caudan restera indépendante. (Toutefois il se peut que dans le futur nous ayons un prêtre à partager avec plusieurs paroisses).