Les articles "Histoire de la paroisse" sont extraits du Clocher et rédigés par Jacques Pencréa'ch.

 

Histoire de la paroisse - 5 - 2004

En 1994 l’abbé Marcel Le Mouel est l’aumônier de la maison de retraite de Kergoff et, depuis l’ouverture de la résidence “Anne de Bretagne”, c’est lui qui assurait la messe de 17 heures le samedi. En plus de ces activités, on a souvent eu l’occasion de voir Marcel sur la paroisse ; en remplacement pour des obsèques et des cérémonies en l’honneur des anciens combattants en compagnie desquels il se retrouvait souvent, si bien qu’on l’a dénommé familièrement “l’aumônier des guerriers caudanais”…

Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 4 - 2004

La rue “abbé Guyodo” ainsi dénommée par décision du conseil municipal fut inaugurée le 27 décembre 1984 ; c'est à cette époque que fût ouvert le foyer “le Belvédère” dont l'accès se fait par cette rue ; puis ce fut au tour de Pierre Guiguen d'être nommé aumônier. Autant l'abbé Guyodo aimait se mêler aux gens, avait le contact facile, autant Pierre Guiguen était très réservé. Il ne participait pas à la vie  paroissiale ; on le voyait rarement en dehors de la maison de retraite ; après onze années passées à Kergoff il se retira à St Joachim où il décéda en mars 1995...

Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 3 - 2004

Au départ du chanoine Collet c'est l'abbé François Guyodo qui devient aumônier de la maison de retraite de Kergoff. Une rue de Caudan “rue Abbé Guyodo” gardera le souvenir de son passage chez nous. Cette rue mène de la rue Jean Moulin au foyer le Belvédère...

Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 2 - 2004

Si “l’hospice de Kergoff” fut ouvert au printemps 1962, il ne fut inauguré que le 14 septembre 1964. Cette journée fut une journée ministérielle importante pour la région lorientaise au cours de laquelle Mr Marcellin, ministre de la santé publique et de la population (ainsi dénommé à l’époque), inaugura, lors de sa dernière étape, la maison de retraite après avoir inauguré la gendarmerie de Pont-Scorff. La presse du lendemain en fait largement état...
Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 1 - 2004

1962. En janvier les nouveaux bâtiments de la maison de Kergoff sont terminés.  Leur construction aura duré un an. La première religieuse de l’établissement, sœur Amandine, qui vient de Malestroit, prend les choses en main. Il faut aménager les différents services, acheter du matériel, le mobilier, la lingerie, la cuisine. Elle va recruter trois employées, une cuisinière, une lingère et une femme de ménage, et en avant le nettoyage et les finitions…

Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 10 - 2003

En 1933, 18 personnes résidaient à l’hospice de Kergoff : 12 personnes âgées, 2 religieuses (sœur Madeleine et sœur Pierre), 3 employées et l’aumônier, le chanoine Huby, natif de Bubry ; en dehors de sa fonction, il jouait un peu le rôle de “chef d’équipe” auprès des résidents. Aux religieuses les intérieurs, à l’aumônier les extérieurs ; les pensionnaires valides cultivaient un lopin de terre pour avoir quelques légumes, ils élevaient 2 cochons (il fallait bien garnir le charnier…), des poules, des lapins. Ils vivaient presque en autarcie...

Lire la suite...

Histoire de la paroisse - 9 - 2003

Après avoir évoqué l’histoire de notre paroisse, nous vous proposons d’aller maintenant dans la “périphérie paroissiale” si on peut ainsi l’appeler ; plus  précisément les aumôneries qui existent sur Caudan, celle de la maison de retraite de Kergoff et celle de l’hôpital Charcot. Nous commencerons par celle de Kergoff, mais auparavant il est bon de faire un rappel sur l’origine de cet établissement en nous référant aux archives communales et surtout à la mémoire vivante de personnes ayant vécu à cette époque...

Lire la suite...