Accueil Histoire & Culture Histoire de la Paroisse 2006 Histoire de la paroisse - 2 - 2006

2006

Histoire de la paroisse - 2 - 2006

Sans pouvoir être qualifiée de « terre de prêtres », Caudan a quand même vu quelques uns de ses fidèles choisir la vie sacerdotale ; nous évoquerons ce mois-ci la mémoire de trois d'entre eux d'un passé relativement récent et dont quelques membres de la famille demeurent encore à Caudan : les abbés Joseph Bouric, Louis Jagourel et Eugène Paillard...

 

Joseph Bouric

Joseph Bouric

Joseph est né à Pont-Scorff en 1899, mais vint, très jeune, habiter Caudan avec sa famille ; il était frère de Félix qui tenait une ferme à l'emplacement de l'actuelle « place Sœur Hélène » près de l'école St Joseph et qui était le père (entre autres) d'Agnès et de Pierre (de Restendrezen). Après son séminaire à Vannes, Joseph est nommé vicaire instituteur, comme c'était très courant à l'époque, d'abord à Berné puis dans d'autres écoles du département.

Il poursuivit son sacerdoce dans les hospices et hôpitaux, d'abord à l'hospice de Kergoff, durant la guerre (il y perdit toutes ses affaires dans l'incendie de 1944...), il succédait au chanoine Huby ; il exercera ensuite à la clinique Jeanne d'Arc qui s'était réfugiée au Bouetiez en St Gilles, puis il devint l'aumônier de l'hôpital de Guémené ; ce fut sa dernière place car il y décéda en 1952.

Pour la petite histoire, Joseph était passionné de moto, comme l'abbé Raoul... il était aussi le frère de Joséphine qui fut pendant plus de vingt ans employée du presbytère : elle débuta du temps du Père Lancelot puis surtout du temps du Père Corvec...

 

Louis Jagourel

Louis JagourelLouis est né à Ty Nehué Kergranne en Caudan le 19 novembre 1885. Il sera ordonné le 10 juillet 1910. IL fut tour à tour vicaire instituteur à Brech et Mendon, puis vicaire à Théix et Bubry et il retournera à Brech en tant que recteur de 1935 à 1946. Il fut ensuite aumônier de la Providence de Pontivy et de Notre - Dame - des - Pins. Il décéda le 12 juillet 1967, à l'âge de 82 ans, à St Joachim de St Anne où son corps repose. Louis Jagourel est l'oncle de la mère d'André Le Leslé de Ty-Nehué. Sa famille a habité le bourg, a l'extrémité de l'impasse qui part du bar-PMU et qui longe le côté est de l'église.

L'abbé Jagourel a joué un rôle important dans l'histoire du presbytère de la paroisse ; rappelons les faits : en 1905, lors de la séparation de l'église et de l'état, le presbytère devint bien public ; le recteur de l'époque, l'abbé Le Garrec, devenait donc locataire après avoir été propriétaire... et on lui réclamait un loyer ; on imagine la situation ! Il s'ensuivit un conflit parfois violent entre la municipalité et le recteur, menaces, procès...

En 1910, le presbytère fut mis en vente aux enchères à Lanester ; les associations cultuelles n'ayant pas été admises par l'église catholique, l'administration financière du culte se révéla difficile entre 1905 et 1924, année où le Pape Pie XI accepta que fussent créées les Associations Diocésaines ; entre temps il fallait donc recourir à des expédients et c'est notre abbé Jagourel qui acheta le presbytère pour 10 000 francs de l'époque et le jardin attenant pour 100 francs... (il agissait sûrement pour une entité religieuse) et il dût logiquement en faire don par la suite à l'Association Diocésaine. En tout cas, presbytère et jardin retournèrent dans le giron de l'Église, c'était le but recherché et le recteur redevint propriétaire ! ...

 

Acte de naissance d'Eugène PaillardEugène Paillard

Nous n'avons pas trouvé beaucoup de renseignements concernant celui-ci ; nous savons simplement qu'il est né au village de Kerveno (à la limite des communes de Calan et d'Inzinzac) ; il fut nommé sous-diacre à Rouen à l'âge de 26 ans et il exercera son ministère principalement en Normandie.

Si vous possédez, amis lecteurs, d'autres renseignements à son sujet ou de tout autre prêtre, religieux ou religieuse originaires de la paroisse, n'hésitez pas à nous en faire part...