Accueil Histoire & Culture Histoire de la Paroisse 2005 Histoire de la paroisse - 4 - 2005

2005

Histoire de la paroisse - 4 - 2005

Intéressons-nous maintenant à l'aumônerie de l'hôpital Charcot ; ce vaste centre hospitalier, implanté au Grand-Moustoir (anciennement Moustoir-Hoët) s'étend sur 36 hectares ; l'encombrement de l'hôpital psychiatrique de Lesvellec en St Avé exigeait la création d'un second établissement dans le Morbihan. Le choix d'implantation sur Caudan fut décidé en 1962 ; en avril 1968 ce fut le début effectif des travaux ; les délais prévus devaient permettre l'ouverture en juin 1971 ; en réalité, dès septembre 1970, il fut décidé de fonctionner progressivement dans les locaux disponibles...

Les premiers malades furent admis dès le 1er janvier 1971 et continuèrent de rentrer au fur et à mesure de la mise en place des personnels technique et administratif.

Chapelle du Trescouet avant rénovationParmi ceux-ci figurait l'aumônier ; le premier dans l'établissement fut l'abbé René Bigouin ; né à Lorient en 1921 il prit ses fonctions le 1er Février 1971 ; il avait donc 50 ans ; ordonné prêtre en 1944, il fut jusqu'en 1960 professeur de philosophie à St Louis de Lorient, aumônier à "La Retraite", plus tard au C.E.P. (Cercle d'Éducation Populaire). En 1962, il est nommé délégué des oeuvres à Lorient jusqu'en 1965 puis directeur de la centrale d'Action Catholique à Vannes. Il sera l'aumônier de Charcot de 1971 à 1973. Il quittera le centre hospitalier pour exercer les fonctions de Curé Doyen d'Hennebont jusqu'en 1984, date à laquelle il se met au service des établissements hospitaliers de Lorient. Il est décédé en novembre 1989 à Lorient.

Durant son ministère à Charcot, en plus de ses fonctions d'aumônier, il donnait des cours à l'école d'infirmière ; en effet, durant dix ans environ, une école spécialisée en psychiatrie fonctionnait dans l'établissement. Il catéchisait également les enfants des familles qui occupaient des logements de fonction.

Un bulletin interne de l'hôpital de l'époque fait état "d'une vieille chapelle que le département tente de rénover et la présence d'un aumônier à l'hôpital laisse à penser qu'elle deviendra un lieu de culte dans un avenir rapproché" et un peu plus loin : "tapie sous les frondaisons, la chapelle Notre-Dame du Trescouët se remet peu à peu des outrages du temps". Durant cette période de restauration, les cérémonies du culte avaient lieu dans une salle annexe de l'hôpital.

Chapelle du TrescouetL'abbé Jean Rio succéda à l'abbé Bigouin ; né en 1911 à Damgan, il fut ordonné en 1936 ; vicaire à St Caradec, puis recteur de Hoëdic en 1954 et de Cléguer de 1960 à 1974 ; à Charcot donc jusqu'en 1985, en retraite à la Maison des Petites Sœurs des pauvres, puis à St Joachim en 1989.

Il fut remplacé par l'abbé Xavier Le Rouzo qui ne resta même pas un an ; ce dernier est actuellement à St Joachim.

C'est l'abbé Laurent Juin qui prit la suite, le 26 juillet 1985. Né à Naizin eu 1924, il fut ordonné en mars 1948 ; vicaire à Kergrist, à Grandchamp, puis missionnaire diocésain le 19 août 1955, il rejoignit ensuite Pontivy comme vicaire le 30 juillet 1965 puis fut nommé Curé Doyen de Bignan le 12 septembre 1969 puis de Sarzeau le 30 juillet 1976 où il restera 9 ans avant de venir à Charcot ; Il y restera 3 ans , jusqu'à ses 64 ans ; il exercera ensuite à St Caradec, à la clinique mutualiste de Lorient, et pour terminer à la paroisse St Louis, avant de décéder à St Joachim le 28 Novembre 2002, à l'âge de 78 ans.