Accueil Histoire & Culture Histoire de la Paroisse 2004 Histoire de la paroisse - 10 - 2004

2004

Histoire de la paroisse - 10 - 2004

A l'origine, la chapelle du Trescouet était un sanctuaire ; son origine remonterait au 12ème siècle ; une petite fenêtre percée côté sud de la nef apparaît aux yeux des historiens comme un vestige du style roman et les autorise à penser que cette chapelle a pu être construite vers le fin du 12ème, début du 13ème siècle...

Un document signalé par J. Danigo fait état "d'un contrat de 1280 où il est fait mention du domaine de Mouster-en coet, en trescoet, vendu à l'abbaye de joie"... cette abbaye serait-elle à l'origine de la chapelle?

Selon la vieille règle de l'époque, les sanctuaires étaient orientés au soleil levant et leur plan le plus souvent en forme de croix latine ; mais il y avait de nombreuses omissions : "au Trescouet il manque le choeur et l'on a un édifice en forme de T".

Clocher de la chapelle du TrescouetSi l'extrémité de la croix, emplacement habituel du choeur, fait défaut, celui-ci existe bien cependant et est situé en haut de la nef, surélevé par rapport à cette dernière ; éclairé par deux verrières, il est séparé de la nef et des bas-côtés par de grandes arcades ; "alors que les grands piliers et leurs arcades font songer au style roman finissant, les belles verrières évoquent les débuts du style gothique rayonnant" (archives). Notons dans la nef un banc de pierre qui longe les murs.

Le professeur Calmette, à qui nous devons une étude approfondie de l'architecture de la chapelle n'hésite pas à affirmer : "pour nous, toute cette partie date de la fin du 14ème et du début du 15ème et présente des traces de l'influence anglaise..."

Les dernières transformations importantes de notre chapelle se situent en fin du 17ème siècle ; le clocheton en est le témoin.

"... La naissance de ce clocheton est soulignée à droite et à gauche par une moulure saillante. Une autre moulure qui en fait le tour existe à la base de la petite pyramide à 4 pans, très écrasée, surmontée d'une croix qui lui sert de couronnement. Tout cela indique bien le 17ème ou le 18ème siècle "(Calmette) ; avec la verdure qui l'envahit, ces détails ne sont pas tellement visibles sur la photo ; mais en cette saison, les feuilles sont tombées et le clocheton est bien dégagé !

J. Danigo signale "qu'une cloche fut bénite en la chapelle ND des neiges le 4 août 1697", jour traditionnel du pardon ; était-ce la première ?

Une seconde, date de 1823; est-ce celle d'aujourd'hui ? On pourrait en douter car si c'était le cas, elle aurait à ce jour plus de 180 ans... en tout les cas, elle demeure muette, en particulier depuis l'implantation de l'hôpital ; la commande de la cloche était bien sûr manuelle (comme au Nelhouet) à l'aide d'une cordelette ; mais actuellement la présence de cette dernière pourrait être occasion de carillons intempestifs...

La chapelle du Trescouet n'est en elle-même pas classée monument historique mais son intérieur est riche et elle possède certains objets classés et inscrits à l'inventaire du Département...