Accueil Histoire & Culture Histoire de la Paroisse 23 septembre 2017 : Au revoir Jean-Louis... Bienvenue Sanctus

Histoire de la Paroisse

23 septembre 2017 : Au revoir Jean-Louis... Bienvenue Sanctus

 Notre paroisse vient de changer de pasteur. Jean-Louis nous a quittés le 19 septembre, il a retrouvé son île de Madagascar. Après quelques jours de repos, il a rejoint sa nouvelle affectation du district d'Ambolotara, un des vingt-quatre districts du diocèse d'Antsirabé.

Nous avons fêté l'arrivée de Sanctus le samedi suivant, 23 septembre, lors de la messe de 18h30. Cette cérémonie a débuté sur le parvis de l'église, par la remise de la clé de l'église par Monsieur le Maire, Gérard Falquérho, geste symbolique du propriétaire au désormais nouvel affectataire, auquel Monsieur le Maire a présenté rapidement sa commune : sa situation géographique, sa population, ses activités, en particulier la zone industrielle de Kerpont.

Sanctus

Le père Gwenaël Maurey, curé Archiprêtre du doyenné de Lorient-Lanester-Caudan présidait la cérémonie religieuse qu'il débuta par une présentation du père Sanctus :

« C'est avec joie, Sanctus, que je t'accueille ici, à Caudan, comme administrateur de cette paroisse. Tu nous viens d'un pays du cœur de l’Afrique noire qui a son histoire, ses cultures. Nous avons beaucoup à recevoir de Sanctus et de tous ces Chrétiens qui viennent d'Afrique. Je constate que la communauté chrétienne africaine devient importante sur notre doyenné. C'est sans doute un signe pour nous d'améliorer nos relations entre paroisses, mouvements et services pour être toujours plus accueillants à tous. Sanctus, tu es nommé sur Caudan, mais dans un doyenné. Au nom de notre évêque, je te confie cette paroisse. Reçois cette charge de pasteur pour guider le Peuple de Dieu dans la prière, l'annonce de la Parole de Dieu et le service des frères, en particulier des plus pauvres. Et je fais un vœu, puisque nous sommes dans le même doyenné, que nous sachions travailler toujours plus ensemble avec tous les prêtres du doyenné qui se joignent à moi pour te souhaiter la bienvenue. Reçois donc cette chasuble, signe de ta charge... ».

Après le Père Maurey et au nom des paroissiens, Jacques Pencréac'h souhaita la bienvenue au Père Sanctus et lui fit une courte présentation de sa nouvelle paroisse, et tout d'abord de l'église, propriété de la commune : son origine, sa consécration en avril 1962. Sanctus en devient le sixième affectataire après les abbés Lancelot, Louis Corvec, Hazevis, Jean Postic et Jean-Louis Razafindrakoto ; le presbytère, propriété de l'association diocésaine, les deux écoles, Saint Joseph et Sainte Anne, les chapelles du Trescouët et du Nelhouët, les trois EHPAD situés sur la commune et dans lesquelles la paroisse est appelée à intervenir.

Après l'immobilier il lui rappela brièvement la réalité de notre Église : sa fréquentation dominicale, les sacrements, les mouvements et services, « une paroisse heureuse de vous accueillir et de voir son presbytère occupé. Soyez assuré de notre soutien et de notre collaboration la plus efficace et la plus amicale possible. Bon, long et fructueux ministère père Sanctus ».

Le père Sanctus prit ensuite la parole pour d'abord remercier Dieu de ses bienfaits. Il adressa ses remerciements à Mgr Centène pour la confiance qu’il lui témoigne en lui accordant cette charge, à Monsieur le Maire et ses conseillers, à ses nouveaux paroissiens de Caudan :

« Je suis avec vous pour cheminer ensemble et parvenir au salut des âmes ».

Il remercia aussi ses confrères, ses amis présents à cette installation et ceux qui, empêchés, n'avaient pu être là. Il n'oublia pas les paroissiens de Naizin et du secteur de Locminé d’où il vient, où il a exercé son ministère durant six années.

Puis ce fut la signature de la fiche de prise de possession canonique, procès-verbal officiel de cette nomination par son Excellence Mgr l'évêque de Vannes du père Sanctus Ngongo administrateur de la paroisse de Caudan.

SAM 0923

« Tu es le Dieu des grands espaces et des larges horizons...
Tu es le Dieu des longues routes, des chemins vers l'infini. »

C'est par ce chant d'envoi que se termina cette messe d'accueil, à l'issue de laquelle tous les participants furent conviés à partager le pot de l'amitié à la salle des fêtes de la mairie, excellente occasion de faire connaissance, de partager avec des paroissiens d'un autre secteur que celui qui nous est familier.

Accueil Histoire & Culture Histoire de la Paroisse 23 septembre 2017 : Au revoir Jean-Louis... Bienvenue Sanctus