Comme tous les ans durant ce mois d'août, nous avons été fidèles à nos pardons traditionnels, celui du Trescouët le 6 août et celui du Nelhouët le 27 août. C'est notre recteur Jean-Louis qui, pour une dernière fois, a présidé ces deux pardons.

SAM 0459SAM 0460

Au Trescouët, la tradition fut respectée : messe à la chapelle, comme toujours superbement fleurie et aménagée par des fidèles bénévoles, courte procession dans l’hôpital, distribution du gâteau breton béni (toujours aussi bon…). L'Église, ce dimanche-là, célébrait la transfiguration de Jésus : « Cette Eucharistie peut être une halte rafraîchissante avec Jésus sur la montagne, mais une fois terminée, il nous faut retourner à nos tâches quotidiennes. Le Christ nous en donne le courage », nous rappela Jean-Louis ; occasion de demander à Notre Dame de la Force, cette énergie nécessaire pour notre vie de chaque jour.

Durant toute cette journée, un « troc et puces » a enregistré 800 entrées. Une partie de ces bénéfices était destinée à l'association « Les Enfants de l'Espoir » qui accueille, à Guidel, une dizaine d'adultes handicapés moteurs, handicapés mentaux, autistes ou polyhandicapés.

P1050657P1050663

Le dimanche 27, ce fut à la chapelle du Nelhouët d'accueillir les fidèles pour la messe du pardon concélébrée par le père Jean-Louis et un abbé franciscain, membre de la famille du président de l'association des « Amis de la chapelle de Notre Dame de Vérité », une association qui fêtait son 45ème anniversaire. Grâce à cette association, la chapelle fut restaurée et les bénéfices de cette fête de quartier permettent d'embellir et d'entretenir l'intérieur. Après la messe et la traditionnelle distribution du gâteau béni, (toujours excellent…) les fidèles furent invités à la procession en direction de la fontaine, située au cœur de la campagne à quelques centaines de mètres de la chapelle, une magnifique fontaine, toute garnie de fleurs. C'est sous un soleil radieux et généreux que le père Jean-Louis donna la bénédiction aux nombreux fidèles venus derrière leurs bannières. Un repas champêtre fut servi midi et soir et toute l'après-midi des animations, jeux divers pour grands et petits occupèrent les visiteurs. Cette journée était également dédiée au docteur Branthomme, fondateur de l'association et décédé en juillet 2015.

« Intron varia er huirioné, beneguet ni é peb amzer. »
« Notre Dame de Vérité, bénissez-nous à chaque instant. »